En ce sens l’hypothèse de l’inconscient est utile, voire même nécessaire. Dans la seconde, il explique ce qui justifie, selon lui, la validité théorique de son hypothèse : seule l’hypothèse de l’inconscient permet de comprendre et d’expliquer des phénomènes qui, sans elle, restent inexplicables. Ainsi Freud insiste sur le fait que l’hypothèse de l’inconscient est « nécessaire » et « légitime » et que nous détenons de nombreuses preuves de l’existence de cet inconscient. Texte 1 : l'inconscient, une hypothèse nécessaire et légitime «On nous conteste de tous côtés le droit d'admettre un psychique inconscient et de travailler scientifiquement avec cette hypothèse. sa thèse selon laquelle cette hypothèse est à la fois scientifiquement nécessaire et légitime. On nous conteste de tous côtés le droit d'admettre un psychique inconscient et de travailler scientifiquement avec cette hypothèse. Concernant l'inconscient, et en réponse à des objections, Freud : 1) considère que l'hypothèse de l'inconscient est nécessaire. L’hypothèse de l’inconscient est nécessaire, légitime et prouvée Tous les philosophes, ou presque, affirment, depuis Aristote (384-322 av. « On nous conteste de tous côtés le droit d’admettre un psychique inconscient et de travailler scientifiquement avec cette hypothèse. A. L’hypothèse de l’inconscient psychique vise la guérison de maladies psychiques. J.-C.) et Descartes (1596-1650), que l’homme est un être pensant, un être de raison, un être capable de se comprendre et de se maîtriser. Nous pouvons répondre à cela que l'hypothèse de l'inconscient est nécessaire et légitime, et que nous possédons de multiples preuves de l'existence de l'inconscient. défend la thèse selon laquelle l’hypothèse de l’inconscient est nécessaire et légitime et se justifie aussi bien théoriquement qu’elle est prouvé par la pratique psychanalytique Il faut à Freud prouver l’existence de ce qui n’est encore qu’une hypothèse. Nous pouvons répondre à cela que l’hypothèse de l’inconscient est nécessaire et légitime, et que nous possédons de multiples preuves de l’existence de l’inconscient. Nous pouvons répondre à cela que l'hypothèse de l'inconscient est nécessaire et légitime, et que nous possédons de multiples preuves de l'existence de l'inconscient. Texte étudié: «On nous conteste de tous côtés le droit d'admettre un psychisme inconscient et de travailler avec cette hypothèse. Nous pouvons répondre à cela que l’hypothèse de l’inconscient est nécessaire et légitime, … Lire la suite → « On nous conteste de tous côtés le droit d’admettre un psychique inconscient et de travailler avec cette hypothèse. Pour Freud, l’hypothèse d’un inconscient psychique ne se révèle légitime et nécessaire qu’à partir du moment où, dans sa pratique de médecin thérapeute, il réussit à soigner les patients atteints de … Il en donne les raisons (actes manqués, rêves,symptômes psychiques). Nous pouvons répondre à cela que l’hypothèse de l’inconscient est nécessaire et légitime, et que nous possédons de multiples preuves de l’existence de l’inconscient. Aussi convient-il de réserver le terme d’inconscient à ce type de pensées qui sont à l’œuvre dans les névroses. Voici pourquoi l’hypothèse de l’inconscient est légitime selon Freud: « On nous conteste de tous côtés le droit d’admettre un psychique inconscient et de travailler avec cette hypothèse. Si vous pensiez encore être totalement maître de vos actes ou de vos émotions, il est temps pour vous de lire Freud, ou du moins, de comprendre sa notion d’inconscient.. En effet, si l’on en croit l’hypothèse de Freud : une pensée, un rêve, un acte manqué, un lapsus et … 2) Considère que l'hypothèse de l'inconscient est légitime parce qu'il est possible de … En digne scientifique qu’il est – c’est un