Formant la gauche de l'armée, le 20 corps du général Foch avance sans difficulté à travers un paysage de collines et de prairies qui facilitent la marche de ses régiments. La Nécropole nationale de Riche, à mi-chemin entre Morhange et Riche, est la plus importante Nécropole nationale française pour la bataille de Morhange. Dans le petit cimetière communal de Landange en Moselle, une tombe d’officier entièrement restaurée, celle du...» Lire la suite, MITTERSHEIM, LE 16E CORPS FAIT FRONT AUX BAVAROIS, Le 18 août 1914, le 16e corps d’armée, opérant à la droite de la 2e armée du général de Castelnau, poursuit sa...» Lire la suite. Je regrette profondément et douloureusement de n’avoir pas été entendu. Le décrochage de la ligne de front se fait en plein jour sous le feu des mitrailleuses allemandes qu’aucune artillerie ne vient contrebattre. À droite de Castelnau, l'armée de Dubail semble mieux s’en sortir. Celles qui débouchaient entre Mittersheim et Marsal n’ont jamais pu prendre complètement pied sur les hauteurs de la rive droite. CHICOURT : (Dans le village) Nécropole nationale -  Ossuaire militaire franco-allemand. Décorateur de renom, Jacques Garcia a ressuscité le Champ de Bataille en mélangeant les genres. DALHAIN : (D78) Village martyr. De plus, cette instruction est déjà dépassée, car des hauteurs de Morhange ont soudain surgi des masses considérables de soldats bavarois et allemands. Personne au niveau du haut commandement ne va démentir, alors que le général Joffre lui-même sait très bien à quoi s’en tenir. », « Mon armée est amputée de deux beaux et bons fleurons qui constituaient un des plus précieux éléments de ma confiance, écrit-il à son fils. Ce danger avait été clairement exposé par les différents stratèges français, notamment le lieutenant-colonel Grouard[3], mais l'état-major estimait qu'avec des moyens adéquats ces offensives étaient possibles. Par contre, le corps qui débouchait par Château-Salins, le 20e corps d'armée du général Foch, avait pu s’avancer en direction de Morhange, peut-être un peu vite et avant que les troupes destinées à couvrir son flanc gauche n’aient débouché. Foch peut être considéré aujourd'hui comme le responsable de la défaite de Morhange, à la place de son chef Castelneau, que Foch aurait qualifié en 1918 de « vaincu de Morhange »[42]. Les récits des témoins parlent de vagues d'assaut poussées par l'ordre simpliste d'en avant !, en avant ! Le lendemain, le 20 août à 4 h 15, voulant disposer des derniers renseignements de l’aviation pour l’instant clouée au sol par le brouillard, Castelnau temporise. Avant même que ne débute la bataille de Morhange, les Français vont subir un premier échec qui aurait dû les rendre plus méfiants. La bataille de Morhange dont il est question s’est déroulée du 19 au 20 août 1914 et fit plus de 8000 morts. À cette époque, Morhange ( Mörchingen ) est une importante ville de garnison allemande Le généralissime français, le général Joseph Joffre a simplement indiqué dans la directive secrète qu’il signe le 7 février 1914[2] qu'il entend lancer dès le début des hostilités deux offensives dans l'est de la France visant à reconquérir tout ou une partie des provinces perdues d'Alsace-Lorraine. CIRCUIT DE VISITE DU CHAMP DE BATAILLE DE MORHANGE CIRCUIT DE VISITE DU CHAMP DE BATAILLE DE MORHANGE Contrairement à d’autres sites de la Grande Guerre en Lorraine qui possèdent des vestiges (tranchées, casemates, etc..) Elle oppose la 2e armée française commandée par le général Édouard de Castelnau à la 6e armée allemande commandée par le Kronprinz Rupprecht de Bavière. En effet, celui-ci connait intimement cette région : il a commandé un régiment à Nancy pendant cinq ans, connait chaque mouvement de terrain et, rassemblant les éléments dispersés de son armée vaincue quelques jours plus tôt, sait placer idéalement ses troupes pour tendre à son tour un piège aux Allemands. Vous allez télécharger Terre champ de bataille sur Uptobox, Uploaded, … Ils pensaient que de telles opérations seraient vouées à l'échec et leur offriraient l’occasion d’une contre-attaque qui pourrait se transformer en une véritable bataille décisive à leur avantage. MORHANGE : (En venant de Baronville N74, prendre direction Dieuze. En 1912, le généralissime allemand Helmuth von Moltke fait établir un plan en ce sens visant à attirer les Français dans la région des étangs située entre Morhange et Fénétrange, les exposant à des attaques de flanc lancées depuis la place forte de Metz à gauche et à partir des Vosges à droite : ce sera le « piège Nied-Sarre », du nom des deux rivières formant le fond de cette nasse géographique[5]. Au nord du village et à l'ouest de la D 37, presque à hauteur des Maillards, se situerait le site d'une bataille, importante pour l'Histoire de France, entre les armées du roi Louis XI et Charles le Téméraire ou autres seigneurs. Selon ses renseignements, pas moins de quatre corps d’armée étaient massés entre Metz et les Vosges. Ce sont les 15e et 16e corps qui mèneront l’offensive pendant que celui de Foch restera statique en protection de leurs attaques. SHOTLIST MORHANGE, FRANCE. Pour le visiteur de passage sur cette terre d’Histoire et disposant d’une journée, je lui suggère de faire le parcours que j’arpente habituellement avec ceux que j’accompagne, en leur faisant les commentaires sur les différents lieux des combats. Formant la gauche de l'armée, le 20e corps du général Foch avance sans difficulté à travers un paysage de collines et de prairies qui facilitent la marche de ses régiments. Mais la réaction allemande est très brutale. En parallèle, dans le sud-est de l'actuelle Moselle, la bataille de Sarrebourg met aux prises la 1re armée française du général Dubail et la 7e armée allemande. Les Français se sont heurtés d'entrée de jeu à de multiples nids de résistance qui sont le fait de petites unités allemandes. Ils forment un arc de cercle à l’intérieur duquel la 2e armée est dangereusement avancée. Pourtant, le commandant Cartier, responsable du chiffre au ministère de la Guerre, avait tenté d'avertir le GQG d'une inquiétante concentration ennemie face à Castelnau[18]. See pictures and our review of Battlefields Park (Parc des Champs-de-Bataille). Implanté dans un cadre boisé, avec la partie ancienne du cimetière de garnison et ses stèles de l’époque. LA BATAILLE DE MORHANGE 73 De ceux qui ont compté, en ce temps-là, dans les rangs des unités combattantes ainsi proposées en exemple à toute Farmée française à la veille de la Marne, il n'en est plus beaucoup ici- bas. Autre vue panoramique sur le champ de bataille et sur le village qui a su conserver l’église au clocher si particulier. Les deux jours perdus par l'OHL et la décision de forcer la trouée de Charmes vont offrir au général de Castelnau l'occasion de prendre une revanche dont l'ampleur dépasse de loin sa défaite de Morhange. A baroque castle, Château du Champ-de-Bataille lies between the communes of Neubourg and Sainte-Opportune-du-Bosc, and in the Campagne du Neubourg, between the river Risle to the west and the river Iton to the east. 130 likes. Après guerre, curieusement, c'est Foch lui-même qui rappelle cet événement. A la mémoire des 77 officiers, sous-officiers et soldats du 43e Colonial et du 146e R.I., tués au cours des combats dans ce secteur. Ils font front et dévoilent une puissante artillerie lourde. Il faut vaincre, nous vaincrons ! Le QGQ français[15] s'est lourdement trompé dans son évaluation des forces en présence. Il ne dispose plus de la protection de la 1re armée qui, bousculée à Sarrebourg, est maintenant en retraite[25]. Association anti-éoliennes pour la préservation du cadre de vie, de la biodiversité et du site historique du champ de bataille d'Azincourt. C'est clairement le 20e corps qui serait en cause. L’emplacement du monument est signalé). À 10 h 30, soit à peine quatre heures après le déclenchement de la bataille, il ordonne la retraite[27]. ORON : (Bordure de la route D20) Monument qui a été déplacé. Par contre, peu entraînés à manœuvrer à grande échelle, les 15 et 16 corps ont beaucoup de mal à organiser des déplacements coordonnés et des dispositif… Dans les combats qui s'annoncent, les Allemands ont l'avantage du terrain. Le belvédère sur lequel il a été érigé permet une vue panoramique du champ de bataille et de la ville. J’ai toujours mis en garde qui de droit contre ces rêveries. Je regrette profondément et douloureusement de n’avoir pas été entendu. Le Champ de Bataille. Dans cet environnement, elles se montrent d'une efficacité redoutable. Le 19 août, la nature des combats change brutalement. Voir la fiche liée à cette commune. Le 16e corps français n’est pas en meilleure posture, il est attaqué sur ses deux ailes. CONTHIL : (D79) Nécropole nationale française, ossuaire tombe collective. Dans sa correspondance privée, il est même beaucoup plus sévère : « Mon armée est amputée de deux beaux et bons fleurons qui constituaient un des plus précieux éléments de ma confiance, écrit-il à son fils. Cette action est confiée au 7e corps d'armée, qui en tant que corps de couverture est à plein effectif dès le 3 août. De plus, ils sont dissimulés aux vues des Français incapables de les repérer avec leur aviation en raison des conditions météorologiques mauvaises qui rendent tout survol impossible. L'armée qu'il commande comprend trois grandes unités : le 20e corps d'armée commandé par le général Ferdinand Foch, le 15e corps d'armée du général Espinasse et le 16e corps d'armée du général Taverna. Le 19 août, Castelnau donne l'ordre d'attaquer le lendemain l'armée allemande. C’est un défi au bon sens. Mais, le GQG ne tient pas compte de cette information. Moins de trois semaines après la déclaration de la guerre, éclate à Morhange une des premières grandes batailles de la Grande Guerre 1914-1918. Mais, à ce moment de la guerre, il n'est pas question d'incriminer un chef aussi prestigieux que le général Foch qui, par ailleurs, a si bien protégé la retraite de toute la 2e armée française et a contribué à la sauver. Il prétend notamment ne pas avoir reçu les ordres de son supérieur de l'époque, le général de Castelnau. Le Kronprinz a reçu la mission de laisser les Français s'engager le plus loin possible dans le piège Nied-Sarre avant de les contre-attaquer et les détruire. La 2e armée française comprend trois grandes unités : le 20e corps d'armée commandé par le général Foch, le 15e corps d'armée et le 16e corps d'armée. Il suffirait d’un raid de la cavalerie allemande pour mettre à mal son armée en pleine retraite. Après une semaine de progression difficile en Lorraine, engendrant des pertes humaines considérables dans les rangs français, les soldats exténués abordent la bataille de Morhange. À peine informé de tous ces revers qui surgissent si brutalement et contre le cours des événements, Castelnau décide de faire redécoller son aviation. The Château du Champ-de-Bataille, is a castle located in the Eure department of the French region of Upper Normandy. Ce corps de bataille d’un total de 25 divisions est soutenu par mille huit cents canons, dont une large proportion d’artillerie lourde. Les coloniaux ne se retirent qu'au commandement, une fois leur mission accomplie. À la désolation de la défaite s’ajoute une terrible nouvelle : son fils Xavier de Curières de Castelnau qui servait au 4e BCP a été tué sur les pentes de Morhange en protégeant la retraite. Le général de Castelnau, dans une note[9] au GQG, s'élève contre cette mesure qui, selon lui, dénature l'opération qu'il doit conduire. BELLANGE. En plus des quatre corps d’armée qui viennent de l’assaillir, la garnison de Metz, surgissant de la place forte, se dirige vers le Grand-Couronné. Il se contente d'indiquer qu'il trouve indécent que des chefs se donnent ainsi en spectacle et prend date avec l'Histoire pour l'époque où les archives seront publiées. Si ses instructions sont bien suivies par le 20e corps, unité préparée depuis longtemps à la guerre moderne comme le démontre l'enlèvement du village de Donnelay-Juvelize, par contre, les 15e et 16e corps accumulent les pertes. Une fois encore, ce sont des chasseurs qui sauvent ces unités. Le visage grave, droit comme un « i » dans son pardessus sombre, Emmanuel Macron contemple le champ de bataille de Morhange où, un siècle plus tôt, 5 000 Français et 2 … ACHAIN. Il était possible d’obtenir le même résultat en ne s’avançant que de quelques kilomètres au-delà de la frontière, jusqu’à Château-Salins, prêt à se replier en cas d’opposition trop forte. Bienvenue sur la page officielle du Château du Champ de Bataille. Entre le 14 et le 20 août 1914, pendant une semaine, la 2e armée française progresse dans l'ancienne Lorraine qui est maintenant un territoire allemand. Aussi cette offensive est-elle non seulement dangereuse mais elle est devenue inutile. Dans une lettre à sa famille, le général von Mertz écrit : « Je m’imaginais que les journées qui suivent une grande bataille étaient plus mouvementées […] J’attends avec impatience un ordre quelconque de la Direction suprême pour les jours suivants[33]. La commune de Riche dans le saulnois a commémoré le 103 ème anniversaire de la bataille de Morhange hier.